17/10/2007

Un Ostrogoth sur la Toison d'Or




Et voici Tintin (Jean-Pierre Talbot) aux prises avec Yéfime (Michel Thomas), que le capitaine Haddock (l’excellent Georges Wilson) n’hésite pas à traiter d’ Ostrogoth dans le premier film mettant le jeune reporter en scène avec de vrais acteurs : Tintin et le Mystère de la Toison d’Or.

Si on peut être agacé par le jeu peu convaincant de Talbot, les bagarres ridicules ou les pitreries des Dupondt, on reste néanmoins plutôt séduit par cette adaptation plus que correcte (le film date de 1961), valorisée notamment par un scénario assez hergéen (de Barret et Forlani) et de magnifiques décors.

On attend, bien entendu, la concrétisation des projets de Spielberg, qui devraient « voir » (en fait, on ne verrait que l’effigie du visage de Tintin) un acteur à la recherche du Trésor de Rackham le Rouge

Ostrogothé à 10:04 par Ostrogoth | 2 Olibrius !

La vraie définition (septième tentative)

istrigoth_p


À tous ceux qui croient que je veux alimenter cette rubrique "La vraie définition" tout seul, détrompez-vous: Je n'ai pas le monopole de la recherche fondamentale sur ce blog, votre contribution est la bienvenue. D'autant que, comme vous l'avez remarqué, je n'ai pas encore trouvé LA définition qui soit de nature à m'apaiser totalement.



Ostrogoth:

n.m.: (péj.) macho des Balkans. Les ostrogoths se rassemblent en toutes saisons pour pratiquer des sports qui n'attirent apparemment pas leurs femmes.

Même sur les blogs ("ostroblogs"), les femmes font peu d'apparitions, sans doute à cause du pourcentage de moustaches qui piquent.

l'Istrigoth est un Syldave de l'Ouest (La péninsule de l'Istrie, en Croatie, est contiguë à l'Italie, à une heure d'Ottokar) au langage rocailleux. Ses bordées d'injures sont lourdes, graveleuses et heureusement intraduisibles, ce qui fait qu'après un chapelet de gros mots la piste de pétanque est jonchée d'obstacles. Heureusement Milou est là pour rapporter le cochonnet, contrairement à Idéfix qui, lui, rapporte le sanglier.

Ostrogothé à 08:29 par Benoi | 1 Olibrius !

12/10/2007

Tintin, c'est pas Hergé

VOID



Hergé avait l’habitude de dire : « Tintin, c’est moi ! ».

N’en déplaise à la mémoire du Maître, et avec tout le respect que je dois à son indéniable talent, je me permets (iconoclaste que je suis) de ne pas être d’accord…

Tintin, c’est … Tintin.
Hergé l’admettait d’ailleurs volontiers : son personnage le dépassait, lui échappait parfois.
Georges Rémi (pour l’appeler par son vrai nom) s’identifiait d’ailleurs plus à Haddock – voire à Milou – qu’au reporter du petit XXe : la perfection de son héros de papier allait même jusqu’à l’agacer, au point de parfois écorner volontairement Tintin, sans toutefois le rendre réellement "crédible", humainement parlant.

Tintin n’est pas humain, comme le sont Haddock, Lampion, Nestor… et la plupart des personnages du corpus de Hergé. C’est une icône, une vue de l’esprit, un idéal.

C’est (en partie) pour ça que je trouve ridicule d’attaquer Tintin, en pensant atteindre Hergé.
Tintin est un personnage de BD – créé par Hergé, certes – mais auquel on ne peut pas s’identifier.
Autant s’en prendre à E.T. en voulant attaquer Spielberg !

VOID
Quant à Hergé lui-même, il n’est certainement pas irréprochable (qui l’est ?), et il est évident que certains aspects de sa vie privée peuvent prêter le flanc à la critique.
Mais j’ai pour principe de lire un roman en me fichant du casier judiciaire de son auteur, de regarder un film en n’ayant cure que le séducteur de ces dames soit joué par un acteur homosexuel, ou d’écouter une belle chanson en oubliant sur le moment que l’interprète fut une crapule.

Tout ça pour dire que, en fin de compte, Tintin, c’est … NOUS , et que, ni Rodwell, ni la Justice, ni quelques Ostrogoths ( ! ), n’ont le droit de NOUS l’enlever !

Tonnerre de Brest !

Ostrogothé à 07:15 par Ostrogoth | 2 Olibrius !

Moulinsart, si tu nous regardes

VOID

Ostrogothé à 05:30 par Xian | 0 Olibrius !

11/10/2007

La justice et Tintin contraignent la RTBF au silence.

Bruxelles - A la demande de la société Moulinsart, société de gestion de l'héritage d'Hergé, la justice a délivré une ordonnance interdisant la diffusion de certains passages du reportage sur le monde de Tintin, réalisé dans le cadre de l'émission "Questions à la Une" sur la chaîne de télévision belge RTBF. Celle-ci a décidé de ne pas diffuser le reportage et d'introduire des recours. Le tribunal de première instance de Bruxelles a délivré mercredi une ordonnance interdisant la diffusion de certains passages du reportage "Tintin a-t-il vendu son âme au diable? " jusqu'à ce qu'un juge se soit prononcé sur le fond de l'affaire. En cause, une caméra cachée et la communication d'un échange de courriels. La caméra cachée mettait en évidence une liste noire de spécialistes d'Hergé que la société Moulinsart ne désirait pas voir apparaître dans le reportage. Bien que seuls certains passages aient été interdits de diffusion, la RTBF a décidé de ne pas diffuser le reportage sur Tintin et compte introduire les recours nécessaires pour permettre à ses téléspectateurs de voir cette émission dans son intégralité. Seul le deuxième reportage de l'émission "Questions à la Une", à savoir "Michaël Moore est-il un manipulateur? ", sera donc diffusé. De ce fait, les émissions suivantes de la télévision publique débuteront avec une demi-heure d'avance. (D'après FLO/ Belga)

 

carnet dessin 07-10-11

Ostrogothé à 16:28 par A.Cide | 2 Olibrius !