31/12/2007

2008, on tourne la page !



Ostrogoths est mort, VIVE OSTROGOTHS !


VOID


Ostrogoths" fut le premier blog collaboratif, selon la formule inaugurée en octobre 2007 par Julie des Blogs.

Quelques milliers de visiteurs ont eu la gentillesse de suivre les membres de l' OstroGotha dans leurs délires, ou leur sensibilité.

Des membres qui ont su faire preuve de créativité et d'imagination ...

Je remercie tout le monde pour tout cela, mais il est temps pour moi de tourner cette belle page.

Il n'y aura donc plus de nouvelle publication sur ce blog, qui restera bien entendu en ligne, avec des commentaires modérés pour éviter les dérives.

Bonne année à tou(te)s !!

Ostrogothé à 13:03 par Ostrogoth | 3 Olibrius !

28/12/2007

Pari des verres retournés

Allez, cette fois vous êtes certain de vous faire offrir ... l'apéritif, le vin et le pousse-café (à condition de tricher légèrement ...)

Sur une table, alignez à la file trois verres, alternativement à l'envers et à l'endroit :


VOID



Le pari consiste à maintenir les 3 verres alignés sur leur position initiale, ouvertures vers le haut, en effectuant successivement, obligatoirement et seulement, trois retournements simultanés de DEUX verres chacun.


Pour prouver que c'est possible :

  1. retournez les deux premiers verres de la file :

    VOID


  2. retournez, à nouveau, ces deux premiers verres (on revient donc à la position initiale : on aurait pu faire ces deux opérations avec les deux derniers verres de la file) :

    VOID


  3. retournez enfin les deux verres extérieurs :

    VOID



Cela semble enfantin (quoique ...), mais pour être CERTAIN de gagner votre pari, après votre petite démontration, replacez très rapidement les verres de cette manière :


VOID



Les trois verres sont toujours alignés, alternativement à l'envers et à l'endroit, mais, à présent, le verre retourné est au milieu des deux autres !!!

Il faudrait un esprit très observateur pour qu'on le remarque (et de toute façon, l'alternance est respectée).

Reformulez correctement votre pari, et force sera de constater que c'est IMPOSSIBLE (essayez donc...) !

Et si on vous demandait de reproduire le pari (ce que vous n'êtes pas obligé de faire), n'oubliez pas de placer, comme la première fois, le verre à l'endroit au milieu des deux autres ;-)

Ostrogothé à 17:01 par Ostrogoth | 1 Olibrius !

27/12/2007

Pari impossible ?

Les trois premières "énigmes" d’un précédent post (de mon ami Pacôme) m’ont suggéré deux « paris impossibles » , très utiles en ces périodes de Fêtes.

Premier pari : on offre l’apéro à la personne qui pourra éteindre une bougie, en moins de cinq secondes après l’avoir allumée, sans souffler dessus (même avec les narines), sans la toucher et sans aucun accessoire (même un crachat !)…

C’est pourtant simple …





Deuxième pari ...


Sur une table, on dispose ( librement ) d’une bouteille, trois couteaux et trois verres :


VOID



Le pari est de déposer la bouteille entre les trois verres, de telle sorte que :
  • la bouteille ne puisse toucher, ni la table, ni un verre
  • aucun couteau ne puisse toucher la table
  • chaque couteau ne puisse toucher qu’un seul verre

Cliquer pour la solution

Ostrogothé à 09:22 par Ostrogoth | 0 Olibrius !

19/12/2007

OstroQuiz

Dix petites « énigmes » classiques, pas bien compliquées : quel sera votre score ? …


  1. Après une bataille sanglante, le pirate Rackham le Rouge fait décapiter le capitaine vaincu et deux marins ont la tête coupée. Pourtant un seul homme est mort. Pouvez-vous dire alors qui est mort ?

    Solution



  2. Roméo est un jeune homme très romantique. Pourtant, il offre à sa petite amie Juliette un objet creux, sans fond et destiné à contenir de la chair, des os et du sang. Quel peut être cet objet ?

    Solution



  3. Deux hommes jouent ensemble cinq parties d'échecs. Chacun gagne le même nombre de parties et il n'y a pas de partie nulle. Comment cela est-il possible ?

    Solution



  4. Un homme s'engage en voiture dans une rue très étroite tous feux éteints. Aucun réverbère n'est allumé dans la rue, il n'y a aucune lumière aux fenêtres et il n'y a pas de lune ni d’orage dans le ciel. Un homme seul, très brun, habillé tout de noir et sans aucune source lumineuse traverse alors la rue. Cependant l'automobiliste freine et le laisse passer. Comment a-t-il pu le voir ?

    Solution



  5. En se rendant à un point d'eau dans la savane, un zèbre croisa six girafes. Chaque girafe transportait trois singes sur son dos. Chaque singe avait deux oiseaux sur la queue. Combien d'animaux se rendaient au point d'eau ?

    Solution



  6. Vous êtes dans une pièce dont les quatre murs, le plancher et le plafond sont complètement recouverts de miroirs. À part vous-même, il n'y a rien d'autre dans la pièce. Combien de réflexions de vous-même voyez-vous ?

    Solution



  7. Vous participez à une course cycliste. À un moment donné, vous dépassez le deuxième. Quel est alors votre classement ?

    Solution



  8. Imaginons que vous soyez chauffeur de bus. Au 1er arrêt 4 hommes et 2 femmes montent, au 2ème 3 hommes descendent et 1 femme monte, au 3ème 2 hommes montent, au 4ème 2 femmes et 3 hommes montent et 1 femme descend. Quel est l'âge du chauffeur ?

    Solution



  9. Le poids d’un pain est égal à 1 kilo + la moitié d’un pain. Combien pèse ce pain ?

    Solution



  10. Combien vaut exactement le tiers et demi de 100 ?

    Solution

Ostrogothé à 18:44 par Ostrogoth | 3 Olibrius !

18/12/2007

MEIL-LEURS VŒUX !

VOID

Ostrogothé à 18:32 par Ostrogoth | 0 Olibrius !

23/10/2007

DJ Ostrogoth

VOID
C’est lui !

C’est Ostrogoth, DJ de Montréal (aucun doute sur ses origines ostrogothiques).

Si vous êtes libre ce samedi 27 et que, par le plus grand des hasards, vous vous trouvez à Montréal, Québec (Canada), pourquoi ne pas vous rendre à sa soirée Halloween


VOID

Ostrogothé à 16:00 par Ostrogoth | 3 Olibrius !

17/10/2007

Un Ostrogoth sur la Toison d'Or




Et voici Tintin (Jean-Pierre Talbot) aux prises avec Yéfime (Michel Thomas), que le capitaine Haddock (l’excellent Georges Wilson) n’hésite pas à traiter d’ Ostrogoth dans le premier film mettant le jeune reporter en scène avec de vrais acteurs : Tintin et le Mystère de la Toison d’Or.

Si on peut être agacé par le jeu peu convaincant de Talbot, les bagarres ridicules ou les pitreries des Dupondt, on reste néanmoins plutôt séduit par cette adaptation plus que correcte (le film date de 1961), valorisée notamment par un scénario assez hergéen (de Barret et Forlani) et de magnifiques décors.

On attend, bien entendu, la concrétisation des projets de Spielberg, qui devraient « voir » (en fait, on ne verrait que l’effigie du visage de Tintin) un acteur à la recherche du Trésor de Rackham le Rouge

Ostrogothé à 10:04 par Ostrogoth | 2 Olibrius !

12/10/2007

Tintin, c'est pas Hergé

VOID



Hergé avait l’habitude de dire : « Tintin, c’est moi ! ».

N’en déplaise à la mémoire du Maître, et avec tout le respect que je dois à son indéniable talent, je me permets (iconoclaste que je suis) de ne pas être d’accord…

Tintin, c’est … Tintin.
Hergé l’admettait d’ailleurs volontiers : son personnage le dépassait, lui échappait parfois.
Georges Rémi (pour l’appeler par son vrai nom) s’identifiait d’ailleurs plus à Haddock – voire à Milou – qu’au reporter du petit XXe : la perfection de son héros de papier allait même jusqu’à l’agacer, au point de parfois écorner volontairement Tintin, sans toutefois le rendre réellement "crédible", humainement parlant.

Tintin n’est pas humain, comme le sont Haddock, Lampion, Nestor… et la plupart des personnages du corpus de Hergé. C’est une icône, une vue de l’esprit, un idéal.

C’est (en partie) pour ça que je trouve ridicule d’attaquer Tintin, en pensant atteindre Hergé.
Tintin est un personnage de BD – créé par Hergé, certes – mais auquel on ne peut pas s’identifier.
Autant s’en prendre à E.T. en voulant attaquer Spielberg !

VOID
Quant à Hergé lui-même, il n’est certainement pas irréprochable (qui l’est ?), et il est évident que certains aspects de sa vie privée peuvent prêter le flanc à la critique.
Mais j’ai pour principe de lire un roman en me fichant du casier judiciaire de son auteur, de regarder un film en n’ayant cure que le séducteur de ces dames soit joué par un acteur homosexuel, ou d’écouter une belle chanson en oubliant sur le moment que l’interprète fut une crapule.

Tout ça pour dire que, en fin de compte, Tintin, c’est … NOUS , et que, ni Rodwell, ni la Justice, ni quelques Ostrogoths ( ! ), n’ont le droit de NOUS l’enlever !

Tonnerre de Brest !

Ostrogothé à 07:15 par Ostrogoth | 2 Olibrius !

04/10/2007

Bienvenue, Pacôme


VOIDDéjà un invité de marque!

Hum... à peine programmé, je vous l'accorde .

Mais il ne tient qu'à vous de suivre les traces du comte : envoyez-moi un E-mail (colonne de droite), ou ... répondez favorablement à l'invitation que je ne manquerai sûrement pas de vous envoyer.

Et puis n'oubliez pas : tous les sujets peuvent être abordés sur ce blog (pas seulement la BD).
Seule contrainte : PAS DE CONTRAINTES  Cool

Ostrogothé à 17:02 par Ostrogoth | 4 Olibrius !

Accueil


Bonjour, et bienvenue dans ce "M.U.B.", ou blog collaboratif ( tous les détails ICI ) ...

Rapide présentation ...

Ce blog est géré par un administrateur, Ostrogoth, et rédigé par lui-même et des collaborateur(-trice)s invité(e)s (l' « OstroGotha »), dont le nom s'affiche après le titre et sous le post, entre les « » .

Chaque Ostrogoth(e) (= membre de l' OstroGotha) est donc "responsable" de chacun de ses posts.

Si vous désirez vous joindre à cette fine équipe, cliquez sur "Sifflez fort !" dans la case E-mail de la colonne latérale et envoyez un message à Ostrogoth.


Pour ENTRER dans le blog, cliquer ICI


VOID
© Geronimo 2007


Quelques commentaires sur ce nouveau blog : chez Julie

Ostrogothé à 16:07 par Ostrogoth | 0 Olibrius !