05/10/2007

La glotte de l’Ostrogothe

Dites-moi, ça manque de filles par ici (à part Mireille bien entendu).

Merci pour l’invitation. C’est avec une fierté non dissimulée que j’accepte de devenir Ostrogothe.

Un jour, j’ai voulu photographier ma glotte. Je me suis donc précipitée dans les toilettes de mon entreprise adorée afin d’assouvir cette pulsion "créatrice" (un père artiste, ça ne pardonne pas).

Me voici donc tête relevée, gorge déployée, appareil positionné… prêt à sacraliser ladite glotte.

Hélas, celle-ci n’apparut sur aucune des photos. Trop à gauche. Trop à droite. Trop en haut. Trop en bas. Pas l’ombre d’une glotte.

Le regard, lui, était là. Curieux et légèrement effrayé.

Bonne journée les garçons !
Julie

Photo 1 : Roswell_1958
Photo 2 : Bunuel_Like

glotte_1

glotte_2

Ostrogothé à 10:37 par Julie | 2 Olibrius !