12/10/2007

moi j'aime pas rodwell   [Goldo]

harley8064pt

ni les marchands du temple en tous genres ...

Ostrogothé à 07:20 par Goldo | 6 Olibrius !

Tintin, c'est pas Hergé   [Ostrogoth]

VOID



Hergé avait l’habitude de dire : « Tintin, c’est moi ! ».

N’en déplaise à la mémoire du Maître, et avec tout le respect que je dois à son indéniable talent, je me permets (iconoclaste que je suis) de ne pas être d’accord…

Tintin, c’est … Tintin.
Hergé l’admettait d’ailleurs volontiers : son personnage le dépassait, lui échappait parfois.
Georges Rémi (pour l’appeler par son vrai nom) s’identifiait d’ailleurs plus à Haddock – voire à Milou – qu’au reporter du petit XXe : la perfection de son héros de papier allait même jusqu’à l’agacer, au point de parfois écorner volontairement Tintin, sans toutefois le rendre réellement "crédible", humainement parlant.

Tintin n’est pas humain, comme le sont Haddock, Lampion, Nestor… et la plupart des personnages du corpus de Hergé. C’est une icône, une vue de l’esprit, un idéal.

C’est (en partie) pour ça que je trouve ridicule d’attaquer Tintin, en pensant atteindre Hergé.
Tintin est un personnage de BD – créé par Hergé, certes – mais auquel on ne peut pas s’identifier.
Autant s’en prendre à E.T. en voulant attaquer Spielberg !

VOID
Quant à Hergé lui-même, il n’est certainement pas irréprochable (qui l’est ?), et il est évident que certains aspects de sa vie privée peuvent prêter le flanc à la critique.
Mais j’ai pour principe de lire un roman en me fichant du casier judiciaire de son auteur, de regarder un film en n’ayant cure que le séducteur de ces dames soit joué par un acteur homosexuel, ou d’écouter une belle chanson en oubliant sur le moment que l’interprète fut une crapule.

Tout ça pour dire que, en fin de compte, Tintin, c’est … NOUS , et que, ni Rodwell, ni la Justice, ni quelques Ostrogoths ( ! ), n’ont le droit de NOUS l’enlever !

Tonnerre de Brest !

Ostrogothé à 07:15 par Ostrogoth | 2 Olibrius !

Moulinsart, si tu nous regardes   [Xian]

VOID

Ostrogothé à 05:30 par Xian | 0 Olibrius !

Gros porteurs Ostrogoths?   [Geronimo]

Ridicule cette histoire de censure!

Tiens ça me donne envie de parler Ecologie et de vous présenter l'aéroport le plus "Had Hoc" d'un point de vue écologique.

Et soyons chauvins! Il est Belge!

Quant aux avions, pas de doute, ils ont le physique Ostrogoth!

 

Vue générale de l’aéroport « Olivier fleuri» de Bruxelles

 

 

Quelques « Gros porteurs au ravitaillement »

 

 

Ici tour de contrôle, Vol Airbourdon 747, autorisation d’atterrir sur la piste 1

 

 

Vol Jumbo 767, REMETTEZ LA PUISSANCE À FOND, VOUS ALLEZ RATER LA PISTE!!!! 

 

Ostrogothé à 00:42 par Geronimo | 1 Olibrius !

11/10/2007

La justice et Tintin contraignent la RTBF au silence.   [A.Cide]

Bruxelles - A la demande de la société Moulinsart, société de gestion de l'héritage d'Hergé, la justice a délivré une ordonnance interdisant la diffusion de certains passages du reportage sur le monde de Tintin, réalisé dans le cadre de l'émission "Questions à la Une" sur la chaîne de télévision belge RTBF. Celle-ci a décidé de ne pas diffuser le reportage et d'introduire des recours. Le tribunal de première instance de Bruxelles a délivré mercredi une ordonnance interdisant la diffusion de certains passages du reportage "Tintin a-t-il vendu son âme au diable? " jusqu'à ce qu'un juge se soit prononcé sur le fond de l'affaire. En cause, une caméra cachée et la communication d'un échange de courriels. La caméra cachée mettait en évidence une liste noire de spécialistes d'Hergé que la société Moulinsart ne désirait pas voir apparaître dans le reportage. Bien que seuls certains passages aient été interdits de diffusion, la RTBF a décidé de ne pas diffuser le reportage sur Tintin et compte introduire les recours nécessaires pour permettre à ses téléspectateurs de voir cette émission dans son intégralité. Seul le deuxième reportage de l'émission "Questions à la Une", à savoir "Michaël Moore est-il un manipulateur? ", sera donc diffusé. De ce fait, les émissions suivantes de la télévision publique débuteront avec une demi-heure d'avance. (D'après FLO/ Belga)

 

carnet dessin 07-10-11

Ostrogothé à 16:28 par A.Cide | 2 Olibrius !

La vraie définition (quatrième tentative)   [Benoi]

Ostrogoth

n.m. ou n.f. (ou androgyne) - se dit d'une personne au tempérament "noir d'encre de seiche". "Pestebleu, ce jeune est décidément ostrogothique". (péj. ou pop.: "Taiiin, t'es TROP ostrogothique).

Ostréigothique: gothique branché bohème adepte des huîtres plutôt que de la seiche, plus précisément de l'enfant-huître de Tim Burton, saint patron des gothiques dont ils apprécient l'imaginaire.

Les ostréigothiques sont parfois androgynes et souvent glabres, mais jamais "skin" (ne pas confondre avec les "ostrogoth mit uns" qui rigolent encore moins et ne me font pas rire du tout).

ostreigoth-p

Ostrogothé à 14:45 par Benoi | 2 Olibrius !

C'est extraordinaire   [Xian]

J'avais préparé un texte et en courant dans le brouillard derrière le métro s'enfonçant sous la gare du midi, je l'ai perdu...

mais rassurez-vous, je ne disais pas de mal de vous.

Ostrogothé à 06:55 par Xian | 2 Olibrius !

Patati et patata   [Hollynx]

Missing image

Patachon et Patapouf étaient deux bons amis. Un jour, Patapouf vint trouver Patachon. Il en avait gros sur la patate car la plante de la famille des convolvulacées, que lui avait offerte son voisin, dépérissait à vue d'oeil. Jamais, il ne pourrait faire la récolte de ses patates douces!

Ils allèrent sonner chez Patas, le sage du village mais le singe pleureur se perdit en des patati patata larmoyants, n'aidant en rien nos deux compères qui reprirent la route, silencieusement.
Chemin faisant, ils rencontrèrent Monsieur le Maire, un vieillard pataud mais de bon conseil. Patachon s'amusa à lui décrire, joyeusement, l'état du végétal moribond, tandis que Patapouf, très ému et maladroit, comme à l'accoutumée, ne trouvait pas ses mots pour exprimer sa peine à assister, impuissant, à l'agonie de sa plante bien-aimée.
De ses doigts boudinés, le maire remonta ses lunettes sur son nez. Il prit une large inspiration et regarda tour à tour Patachon et Patapouf, quand tout à coup, patatras, une énorme branche se détacha de l'arbre le plus proche et vint frapper le vieillard à la tête avant même qu'il ne put prononcer une parole. Il gisait inerte sur le chemin, les cheveux en désordre, devant l'air ébahi de Patachon et Patapouf qui ne surent jamais comment sauver la plante de la famille des convolvulacées offerte par le voisin.

L' histoire ne dit pas si elle survécut.

Il m'arrive de passer par là, de traverser ce petit village des songes, au pays de l'imaginaire. Si vous y allez à votre tour, faites le détour par la maison de Patapouf, vous y sentirez, peut-être, l'odeur douce des patates cuites au feu de bois...

Ostrogothé à 02:04 par Hollynx | 6 Olibrius !

10/10/2007

La vraie définition (troisième tentative)   [Benoi]

austrogatte-c-p


Ostrogoth

(n.m.), fém. "ostrogatte"- se dit de mammifères à cornes de brume (espèce commune en Bohême, en Syldavie et en Ecosse sur les berges du Loch Lomond) où elles bousculent les idées préconçues.

Elles sont donc bien gardées par un chien de berger nommé Rodwell, une espèce de cerbère à la dent dure, en tous cas pas "chèvre-chou-tiste".

L'ostrogatte produit un fromage immangeable parce qu'il y a plus de fils à ctères que dans le gruyère. Par contre sa chair est ferme, particulièrement dans la version "grillade d'ostrogatte aux oranges bleues, flambée au Loch Lomond".

En promotion actuellement à la Boucherie Sanzos, tél: ø}—ë?ôÙ?÷?

Ostrogothé à 09:29 par Benoi | 5 Olibrius !

Ostroblogs   [Geronimo]

Noname3 (Small)

 

Mais bien sur ! Xian a raison !

 

« Bien entendu, du Carré à Saint Pholien, nous, les Tchantchès et les Nanesses, nous savons tout de l’Ostro, cette discipline des cantons rédimés visant, par les exercices corporels, la méditation et l'ascèse morale, à réaliser l'unification de l'être humain dans ses aspects physique, psychique et spirituel. »

 

La preuve en image avec la toute dernière photo « promo »de la devteam des Ostroblogs.

Geronimo et Goldo sont les Ostrogoths type !

Equilibre parfait entre aspects physique, psychique et spirituel !

De quoi surement allécher Hannibal lecteur !

 

artb5x (Small)

 

dyn009_small150_120_90_jpeg_2534619_90f006e3b0e29e34e2f6eb4e028fad66 NonameNoname1dyn009_small150_120_90_jpeg_2534619_90f006e3b0e29e34e2f6eb4e028fad66
 

 

Ostrogothé à 09:27 par Geronimo | 2 Olibrius !

Etonnement de l'ascète.   [Xian]

 

Mille sabords ! Il semble qu’il y ait une méconnaissance totale de la réalité non seulement chez les lecteurs zé trices mais aussi chez les pratiquants.

 

 

L’Ostrogoth n’est pas autre chose que de l’Ostro austral, donc, c’est vrai, peu connu chez nous, mais fort en usage chez les peuplades reculées de San Vikt et par là, fort éloignée du capiteux Brusseliensis urbs.

 

 

Bien entendu, du Carré à Saint Pholien, nous, les Tchantchès et les Nanesses, nous savons tout de l’Ostro, cette discipline des cantons rédimés visant, par les exercices corporels, la méditation et l'ascèse morale, à réaliser l'unification de l'être humain dans ses aspects physique, psychique et spirituel.

 

L’Ostro se pratiquait déjà vers le IIIe millénaire avant notre ère. Vers le IVe siècle av. J.-C., en rédigeant les Ostro Jupiler, Monsieur Piedboeuf systématisa la philosophie de l’Ostro en réalisant une synthèse de toutes les théories sur la pratique intérieure.

 

« L’Ostro n'exclut pas le plan métaphysique du plan physique et du plan mental. Il ne sépare pas fondamentalement la matière de la pensée. Sa méthode englobe toute la connaissance, la structure du monde apparent, la formation de la pensée, le rôle de l'énergie qui donne naissance à l'un et à l'autre, et, au-delà, la puissance énergétique et créatrice dont le monde est issu. Par la méthode de la réintégration, il permet de percevoir la nature des représentations mentales et de la conscience et d'arriver à l'union avec la forme subtile de l'Être  ».

 

Ostrogothé à 05:00 par Xian | 2 Olibrius !

09/10/2007

La vraie définition (seconde tentative)   [Benoi]

Ostrogoth:

n.m.: vandale à la langue bien pendue. Hannibal en est hun par exemple. Pour le calmer, rien de tel qu'une bonne lecture.

fig.1: Hannibal lecteur à la salle d'attente chez le dentiste pour une petite gengivite qui presse.


hannibal-lecteur-c-p

Ostrogothé à 15:58 par Benoi | 2 Olibrius !

Chronique d'un dimanche   [Hollynx]

La semaine, je rêve du week-end et je pense allégrement à tout ce que je vais pouvoir entreprendre avec ce capital temps à utiliser (sans modération) afin de combler les retards domestiques et m’accorder quelques moments de dominical loisir.
J’ai des projets plein la tête et je sens radicalement s’élever en moi un sentiment de liberté et de bien-être, au fur et à mesure que les jours passent
Et puis, arrive le dimanche…

Levée à 7h30 au lieu de 6h30 (déjà une heure de gagnée !), je commence ma journée par faire une liste des tâches de la journée. Qu’il fasse beau ou pluvieux, ce petit rituel (qui ne change pas depuis des décennies) m’apporte toujours la même satisfaction, lorsqu’au fil des heures, je barre les posts accomplis.
Tout en dégustant ma frangipane-tasse de café, booster de cette journée de détente-rien-qu’à moi, je branche mon ordinateur. Surprise ! En effet, des tas de blogueurs sont venus déposer des commentaires sur mes blogs et je me fais une joie d’y répondre. Seconde tasse de café.
Skype m’appelle. Une copine voudrait savoir si son nouveau blog est correct et si Mozilla n’en perturbe pas trop la présentation. Nous testons ses états d’âme et ajoutons ensemble des photos sur ses posts perso.
Il est déjà presque 10h… Ce n’est pas grave, la journée est longue, c’est dimanche.

Missing image

On sonne à la porte. C’est ma voisine : elle prend le train ce midi et son nouveau bagage refuse obstinément de s’ouvrir. Nous tirons, nous poussons, nous arrachons, nous soupirons et la capricieuse valise lâche enfin prise. Exténuée mais contente que cela n’ait finalement pris que 30 minutes, je referme la porte. Soudain, le téléphone me fait sursauter : mon fils voudrait que je le conduise chez sa copine. Elle habite à quelques kilomètres et les bus sont rares le week-end. Il a raison, qu’est-ce que 60 kilomètres, un dimanche ? Nous partons donc dans le quart-d’heure et je reviens tout juste pour rassurer ma mère qui s’impatientait, le rôti sur le feu. Oui, le dimanche, je mange chez ma mère, histoire de gagner un peu de temps et d’économiser la vaisselle. Aujourd’hui, elle essaye une nouvelle recette dans son nouveau four. Le mode d’emploi est en anglais mais pas de souci, je chausse mes lunettes et nous finissons par déguster un super menu, tandis que certains en sont déjà au goûter.

Dehors, le soleil brille. Après le repas, j’ai beaucoup moins de cœur à l’ouvrage. Une petite balade me ferait tant de bien : elle réveillerait à coup sûr mes ardeurs de ce matin afin d’entamer la liste des tâches de la journée. Je téléphone donc à une copine : nous irons faire un tour à vélo.
Nous pédalons plus que prévu dans une nature si belle, en ce mois d’octobre. Surprises par la chaleur des derniers rayons du soleil, nous sentons rapidement la nécessité d’une boisson fraîche. Après-tout, le repassage attendra bien encore une heure !

Les jambes en compote, je rentre enfin chez moi. J’ai faim. Je me prépare un plateau-repas avant d’attaquer la manne de linge qui me nargue du fond de la cuisine. Je zappe tout en dégustant une cuisse de poulet froid : un débat sur les ratons-laveurs attire mon attention. C’est fou ce que ces bestioles sont sympatiques. Ce serait idiot de ne pas suivre le débat juqu’au bout, le fauteuil reposant ainsi mon dos endolori par les coups de pédales de l’après-midi.
Il est finalement plus tard que je ne le pensais. Pas d’importance, c’est dimanche… Cette fois, je m’y mets ! Une dernière petite visite sur mes blogs et j’attaque ma liste. Encore quelques visiteurs, je réponds vite.
Il est 23h45, je suis vanée. Il serait peut-être préférable que j’aille me coucher pour me lever plus tôt demain, je suis du matin….
Quelle dure journée !

Toute ressemblance avec des personnes existantes n’est que pure réalité…

C'est là, je pense, mon véritable esprit ostrogoth : joindre l'inutile à l'agréable, la dérision à la raison et remettre au lundi ce qu'on ne peut faire le dimanche. Sur ce, à jeudi !

Ostrogothé à 13:29 par Hollynx | 3 Olibrius !

08/10/2007

ostrogoth ?   [Goldo]

ambiorix7942

non ! mais merci pour l'invitation ! ... ;o)

Ostrogothé à 23:05 par Goldo | 4 Olibrius !

La vraie définition (première tentative)   [Benoi]

Ostrogoth:

(n.m.) Sympathique barbare des mers préférant le bar au loup de mer et en abusant au lieu du lieu (noir). Un ostrogoth des bars s'appelle aussi "ostrogoutte" et a, dit-on, un fût dans chaque port.

Le langage outrancier de l'ostrogoth des bars est tout sauf passe-partout, il n'est jamais moyen, chez un marin au long court. On parle d'ostroculture, à ne pas confondre avec l'ostréiculture qui est plus châtiée.


Ostrogoutte-c-p

Ostrogothé à 22:26 par Benoi | 3 Olibrius !

Plus on est de fous,.....   [Geronimo]

Geronimo revenir de trip du pays des moules ....... de Zélande et découvrir arrivée de nouveaux frères et sœurs dans tribu Ostrogoths.

Ancêtres dire : « Plus être de fous, plus rigoler » alors Gero souhaiter à vous bienvenue.

 

Squaw Chadou, merci à toi de faire partager coutumes de membres de conseil Anciens de tribu Indien Italiens, comme toi dire « BIEN », lui avoir sûrement fumé méchant pétard !

 

pers25

 

Frère A cid sulfureux, toi pas avoir besoin apprenti dans atelier ?

Geronimo avoir fait académie dessins…….., lui pouvoir aider toi pour terminer tableau,…… non ?

 

Frère Ricochet chantant, Geronimo remercier toi pour entrée dans site de Florence, Gero être bien entré et être aussi sous charme !

Gero aussi beaucoup aimer eûmer les orages !

Frère Rico, quand toi dire :

« vous vous dirigez vers un petit square joliment peuplé », ça être square des Ostrogoths ?

 

Squaw HollynX, Bravo, de mémoire de guerrier, Gero jamais voir si belle attaque !

Héhé, et toi avoir bougrement raison ! Etre temps de voir arriver Ostrogothes dans tribu,……..bin oui quoi,…….., Geronimo pas vouloir finir comme frère indien Italien, pas du tout aimer méchant pétard !! Préférer bon gros calumet avec bonne moquette de potager !

 

indien_calumet

 

Mais Geronimo vraiment être en admiration devant belle glotte de Squaw Julie !!!

Euhhhh ,…….Toi toujours prendre appareil photo quand avoir besoin pressant ?

FRERE A CID, viiiiiiiite, toi venir avec toile et bâtons à poils de cheval, Geronimo t’aider à faire tableau de glotte de soeurette Julie, …… avec quatre yeux, nous sûrement trouver elle !!!! (la glotte)

Enfin, au moins Squaw Julie être seule et unique Ostroglotte de tribu !

 

Bon Gero maintenant revenir sur trip, car parmis Ostrogoths, gothes et glottes être aussi bon de partager bonnes adresses.

Geronimo avoir donc découvert bon Typi Hotel chez frères Indiens Hollandais.

 

Noname35

 

Nom de village être Vlissingen, 130 km à cheval de Bruxelles.

Si vous vouloir évasion de quelques jours pour reposer glotte, être au bord de mer, profiter de Nature en faisant marche, vélo, ou canasson dans endroit encore presque à l’état sauvage, alors Zélande être votre tribu !!

Typi Hotel être vraiment bien placé, calme, bonne bouffe, petit déjeuner copieux, petite piscine chauffée, sauna appareils fitness, situé juste derrière les dune, à 2 minute du bord de mer.

Voir Hotel Golden Tulip ( Et oui, chez Indiens Hollandais, ça être nom courant !)

 

Noname36

 

Site être en Anglais, Néerlandais ou Allemand, mais no problem , Gero pouvoir zeker en vast aider vous fur reservierungen !!

 

He oui Squaw Julie, toi bien voir !!! Pas être jalouse,……….mais Gero être POLYGLOTTES,……héhé !

D’ailleurs, si toi préférer Famenne, Gero avoir hotel idéal pour toi, Hôtel grenier des glottes.

 

 

Geronimo

Ostrogothé à 00:47 par Geronimo | 2 Olibrius !

07/10/2007

Y a t'il place ici....pour les Poètes ?   [Chadou]

 le monde dans la main450

Poète d'amour, au cœur heureux

Poète de tristesse, au cœur malheureux

Poète de fiction, au cœur rêveur

Poète de la vie, au cœur sans peur.

 

Tous parlent de la même manière

Tous vivent dans un même monde sans frontière

Tous regardent le monde d'une autre façon

Tous écrivent les mots de passion...

Ostrogothé à 17:33 par Chadou | 2 Olibrius !

Italia ! Italia !   [Chadou]

Merci pour l’invitation….. C’est avec joie que j’accepte de devenir Ostrogothe..Une petite histoire insolite pour débuter cette aventure... 
Italia! Italia!Italia! Italia!
 Un membre du conseil municipal de Solbiate Olona, dans le nord de l'Italie, s'est fait prendre sur fait alors que, déguisé en femme, il faisait une fellation à un homme dans une voiture.  Selon le rapport de la police, il était maquillé, portait des talons hauts, des bas à résille et une perruque. Méchant pétard!  Il a été condamné à une légère amende pour conduite indécente mais disons qu'on s'amuse dans les bars et les trattorias... !

Ostrogothé à 14:59 par Chadou | 1 Olibrius !

Il paraît que je dois être content d'être devenu Ostrogoth. Alors je dis: "Je suis très content"   [A.Cide]

Ostrogoth: n.m. - Se dit d'une personne irrévérencieuse, qui ne respecte rien. Vandale, icconoclaste, anarchiste. - Ant: Le Pen.

 

Ostrogoth bd

 

Ostrogothé à 13:50 par A.Cide | 3 Olibrius !

Espèce d'Ostrogoth !   [Hollynx]

N'en déplaise au capitaine Haddock, je serai dorénavant OstrogothE et fière de l'être, au féminin !
Peu de femmes dans cette peuplade guerrière devenue insulte, comme peu de femmes dans cette injure devenant peuplade (juste retour des choses !) au royaume des blogs et des posts, loin des Goths et des Huns.

Mais comment diable devenir Ostrogothe un dimanche matin, entre les petits pains au chocolat, la messe d'11h retransmise à la télé, le repas dominical chez tante Gertrude et l'après-midi avec Drucker et ses invités ?
Ostrogothe, je veux devenir... L'angoisse monte, tandis que l'envie d'une nouvelle aventure me titille le bout des doigts déjà posés sur mon clavier.

Hollynx, tu en as vu d'autres, à l'attaque !

Missing image

(Matériel de base de l'Ostrogoth)


Il était une fois une Ostrogothe... (La suite dans les prochains jours)

Ostrogothé à 08:59 par Hollynx | 4 Olibrius !

05/10/2007

La glotte de l’Ostrogothe   [Julie]

Dites-moi, ça manque de filles par ici (à part Mireille bien entendu).

Merci pour l’invitation. C’est avec une fierté non dissimulée que j’accepte de devenir Ostrogothe.

Un jour, j’ai voulu photographier ma glotte. Je me suis donc précipitée dans les toilettes de mon entreprise adorée afin d’assouvir cette pulsion "créatrice" (un père artiste, ça ne pardonne pas).

Me voici donc tête relevée, gorge déployée, appareil positionné… prêt à sacraliser ladite glotte.

Hélas, celle-ci n’apparut sur aucune des photos. Trop à gauche. Trop à droite. Trop en haut. Trop en bas. Pas l’ombre d’une glotte.

Le regard, lui, était là. Curieux et légèrement effrayé.

Bonne journée les garçons !
Julie

Photo 1 : Roswell_1958
Photo 2 : Bunuel_Like

glotte_1

glotte_2

Ostrogothé à 10:37 par Julie | 2 Olibrius !

Vous avez l'bonjour d'Henri   [Xian]

        Roulant à motocyclette sur la grand route, cheveux fous aux vents d'automne, j'ai encaissé un bourdon dans l'oeil gauche.

        Mon invalidité provisoire me permet cependant de vous saluer et de prendre rendez-vous pour le milieu de la semaine prochaine...

 

Bon week-end aux Ostrogoths.

Ostrogothé à 05:48 par Xian | 1 Olibrius !

04/10/2007

Une expérience satisfaisante   [Geronimo]

Tout d’abord, merci à Ostrogoth pour l’invitation, et n’oublions pas non plus de remercier la Team des skynetblogs d’avoir élaboré et mis en place ce système de blogs collaboratifs qui sera à mon sens promus à un bel avenir.

 

Suite à l’invitation d’Ostrogoth, je me suis demandé ce que je pourrais bien poster sur ce blog ?

Je n’allais tout de même pas encore vous parler du réchauffement climatique ( Ah non ! j’entend déjà certaines voix qui s’élèvent : « Il nous em…….de avec son thread ! ;-) )

Alors que faire ?

Peut être se tourner vers les jurons du capitaine Haddock qui se trouvent en lien sur ce blog,

Bachi-Bouzouks, Zapotèque, ostrogoth, Cornichons de zouaves de tonnerre de Brest 

Espèce d'olibrius ,……..

Et,……Bingo !! Puisque sur le bog de skynet l’on invite les bloggeurs à y déposer leur autoportrait, pourquoi ne pas mettre ici ma tronche de cornichon de zouave de tonnerre de Brest !

 

dyn006_original_978_653_pjpeg_2606212_cffc25d8207eb398083c2b6d9ab578e1 (Medium) (Small)

 

Oui, ………je sais, comme Sioran, j’ai l’air pas beau et pas gentil, mais,……ce n’est qu’une carapace, comme Sioran,….hein chou !

A me revoir, je devais déjà être bien arrangé, c’était encore la faute à cette bière, vous savez,……l’extraterrestre, …..la Duivel qui disent !

 

Bon, je suis quand même pas venu ici juste pour vous parler de ma gueule (Quoi ma gueule ?)

Avant de vous quitter, et puisque pour une fois je parle un peu plus de moi, je vous livre ici ce qui pourrait bien être le plus beau souvenir de mes 20 années d’entreprise de jardin, simple, mais grand dans ma mémoire.

 

 Un jour, un client me téléphone pour un devis concernant la réalisation d’une terrasse, dans un jardin en bordure de forêt de Soignes.
Un Dimanche, en Eté, chaleur assommante, le propriétaire, en maillot de bain vient m’ouvrir la porte donnant sur le jardin.
Arrière de la maison, une belle piscine entourée de dalles blanches, l’odeur du chlore. Mon regard s’arrête sur les plates bandes bordant la terrasse ou se trouvent des rosiers Queen Elizabeth, bordés de lavandes, odeur du Sud de la France.
Au bord de la terrasse, la vue du jardin, pelouse immense, jardin en pente, de belles courbes, quelques Acer negundo panachés, 3 ou 5.
Petit chemin en dolomie faisant le tour du jardin, nous l’empruntons, nous arrivons à une partie organisée en verger, des pommiers, des poiriers, et quelques pêchers rustiques.
L’odeur agréable du gazon que l’on a tondu le jour avant.
Au fond du jardin, partie plus sombre, des massifs de Rhododendrons et Azalées. Quelques Calunas et Ericas.
La pelouse est pleine de mousse, c’est agréable, comme une épaisse moquette. Fragile aussi, ne pas traîner les pieds, car la mousse pourrait se détacher en plaque et elle est tellement belle, un beau vert, uniforme.
Nous cherchons l’endroit pour placer la terrasse, l’argent ne compte pas.
Mon regard s' arrête sur un petit chemin qui pénètre en sous bois, probablement une ancienne partie de la forêt, des Noisetiers, des Sureaux, des Merisiers, des sorbiers, des Chênes, des Erables, .....
Tous s’entremêlent, l’air y est très respirable, comme les ballades en forêt lors des journées très chaudes. L’odeur agréable, celle du compost forestier...
Je m' y engage, une vaste étendue lui appartenant, inexploitée servant de dépôt des déchets de jardin.
Au milieu de cet espace, un faisceau de lumière, une clairière.
Ma décision tombe, c'est là!!!!!
Je lui propose, il me regarde sans comprendre, et soudain il comprend, pourquoi n' y avait il pas pensé plus tôt.
Résultat, évacuation des déchets, aménagement de l' éclaircie, quelques tonnes de dolomie, une table et deux bancs en bois, comme les aire de repos en forêt, une réserve de bûches, un barbecue et de belles journées d'été en perspective.
Budget bien en dessous de celui prévu.

 

362_6f0650db4579a0fd44e1e95778f6d785

 


La satisfaction d’avoir simplement permis à la nature de s’exprimer, sans avoir rien saccagé.
Gravé à jamais dans mes souvenirs.

 

Geronimo

Ostrogothé à 23:48 par Geronimo | 4 Olibrius !

Bienvenue, Pacôme   [Ostrogoth]


VOIDDéjà un invité de marque!

Hum... à peine programmé, je vous l'accorde .

Mais il ne tient qu'à vous de suivre les traces du comte : envoyez-moi un E-mail (colonne de droite), ou ... répondez favorablement à l'invitation que je ne manquerai sûrement pas de vous envoyer.

Et puis n'oubliez pas : tous les sujets peuvent être abordés sur ce blog (pas seulement la BD).
Seule contrainte : PAS DE CONTRAINTES  Cool

Ostrogothé à 17:02 par Ostrogoth | 4 Olibrius !

Je préfère mon château ...   [Champignac]


...de Champignac à Moulinsart, mais je suis rudement content d'avoir accepté l'aimable invitation d'Ostrogoth !

J'en suis tout " chose " ...

VOID


Vraiment, j'invite tous les amateurs, à se joindre à nous : plus on est de fous ...

Ostrogothé à 16:40 par Champignac | 6 Olibrius !

Accueil   [Ostrogoth]


Bonjour, et bienvenue dans ce "M.U.B.", ou blog collaboratif ( tous les détails ICI ) ...

Rapide présentation ...

Ce blog est géré par un administrateur, Ostrogoth, et rédigé par lui-même et des collaborateur(-trice)s invité(e)s (l' « OstroGotha »), dont le nom s'affiche après le titre et sous le post, entre les « » .

Chaque Ostrogoth(e) (= membre de l' OstroGotha) est donc "responsable" de chacun de ses posts.

Si vous désirez vous joindre à cette fine équipe, cliquez sur "Sifflez fort !" dans la case E-mail de la colonne latérale et envoyez un message à Ostrogoth.


Pour ENTRER dans le blog, cliquer ICI


VOID
© Geronimo 2007


Quelques commentaires sur ce nouveau blog : chez Julie

Ostrogothé à 16:07 par Ostrogoth | 0 Olibrius !