31/10/2007

L'accident   [Xian]

   

Il n’était indiqué nulle part dans le manuel du capitaine von Keupenik qu’il fallait saisir le portable, Pink put donc conserver son appareil doté d’une de ces nouvelles batteries qui font courir les lapins durant plus de trente ans.

  

Un correspondais colonais du forum juridique de Maître Ayatholas intervint brillamment et une levée d’écrou fut simplement signée. Pink Piggy regrettant un peu la bonne bagarre qu’il y aurait dû avoir dans la geôle (tentative de viol, vol de portefeuille, destructions d’affaires personnelles, menaces racistes), il ne se passa que d’excuses en bitte cheune, on se reverra lors de votre retour, nous vous laissons aller vers l’Est, vous serez surpris, Berlin des années trente, schupo et frontières de barbelés.

  

Un nouvel incident ne manqua pas se produire avec un chauffeur de taxi qui sembla vouloir détrousser son passager transformiste. Il se retourna au mauvais moment, le taxi embarda sur un passage à niveau sans bulle d’air mais avec une Pacific 8350 fumant de toute sa chaudière.

 

L’accident était inévitable.

 

Le portable sauverait-il notre héros ?

  

Qu’est devenu le chien demanda une lectrice ? 

  

Ostrogothé à 17:35 par Xian | 0 Olibrius !

30/10/2007

Il aurait fallu descendre à Herbestal   [Xian]

 

Il faut dire que si tout devait se dérouler tranquille ce n’est pas ce qu’il se passa.

 

Le train frémissant de ponts en tunnels s’immobilisa un moment du côté de Soumagne , John Doe se sentit les nerfs à vifs et se tournant vers la banquette occupée par Pink Piggy, la vit confortablement installée avec son portable sur la tablette, ses jambes étendues, son chien sur la banquette ! Un chien sur la banquette était-ce possible ? Dans quel monde vivait-on, il n’avait pas même de muselière.

  

Un robot facilement reconnaissable à son nom ( une petite plaquette plastique épinglée sur la poitrine disait : Ostrogonze, contrôleur) ouvrit la porte intermédiaire et entra dans le wagon avec un bruit de boggies secoués. On passait sur le viaduc, la gare de Verviers était en vue, il était temps d’agir.

  

L’ambiance se faisait lourde, il faut dire que Pink venait de découvrir un site où un Zorgostro se mettait à crier plus fort que José Appar Ratchik dont on allait encore parler, foi d’auteur bilingue !

  

Le contrôleur passé, John se leva et ceinturé de bouteilles de Spa gazeux se dirigea d’un pas martial vers Piggy absorbée par une nouvelle conversation avec « Tête de nœud » ...

  

Y eut-il lien de cause à effet, l’express international failli se désagréger et l’entrée en gare de Cologne vit des sbires douaniers et d’autres de la judiciaire envahir le wagon dans lequel notre héros tentait presque en vain de se prémunir des outrages que l’eau et le gaz jetés en abondance par cet excité de John Doe risquaient de produire aux circuits imprimé du Toshiba 68.

  

Le voyage commençait mal par un arrêt forcé, allait inculper Pink Piggy ?

  — Vous auriez dû descendre à Herbestal marmonait le commisaire allemand.

— Je suis reporter pour une association caritative répondait Piggy.  

Ostrogothé à 15:28 par Xian | 2 Olibrius !

Le Zorgstrogoth (1)   [Champignac]

VOID

Qu'en sera-t-il des funestes desseins de Zorglub ?

Ne manquez pas nos prochains épisodes ...

Ostrogothé à 10:02 par Champignac | 2 Olibrius !

27/10/2007

Ostrogothe ritournelle   [Hollynx]

Missing image
Une boule un peu maboule, sur la route, en déroute.
Une punaise un peu niaise, bien au milieu, l’air sérieux.
La punaise lève un œil.
La boule rentre la tête.
Devinez ce qui arrive…

Un vélo, un peu sot, vers la boule se dirige.
Un Ostrogoth, un peu rond, sur la punaise fonce.
Le vélo évite la boule.
L'Ostrogoth enjambe la punaise.

Et alors ?
Des mots ! Rien que des mots qui vont, et puis s’en vont.

Ostrogothé à 23:54 par Hollynx | 1 Olibrius !

26/10/2007

La vraie définition (onzième tentative)   [Benoi]

Je m'étais juré d'arrêter là, après la précédente définition, 10 c'est un beau chiffre. J'avais mis en évidence "Offsrtogoff" passque la touche "switch off" est la touche que je préfère sur mon mac, sur toutes les machines d'ailleurs. La vraie vie commence quand s'éteignent les satanées machines. Mais je crois que je m'approche du but, on va bientôt savoir ce que c'est un "ostrogoth", et après on pourra tous aller se reposer ou au contraire faire la fête. Je crois que je suis moins "scientifique" que Géronimo. Franchement, il m'a bien aidé avec son enquête. Je crois que nous devrions tous nous mettre à chercher ce qu'est, AU FOND, un ostrogoth.


Oz-trogotte_p

Ostrogoth:

N.M. ou fém. ou les deux à la fois, signifie "précieux zigoto" qui oz, ou encore "moule à gaufre".

L'ostrogoth du 21e siècle écoute "bang Bang" sur Pure FM où il entend résonner le son transgénique des créatures "in".

Car l'ostrogoth est "in", particulièrement l'"oz-trogotte" qui est branché(e), a joué dans des tas de balais, dont "Aladin et les mille bé-jarres". L'oz-trogotte n'est pas une chochotte, il ou elle n'est pas de bois et plus d'un bachi-bouzouk s'est fait ratatiner dans son moule à gaufres. L'oz-trogotte a longtemps vécu dans le Harem de Moulinsart, gardé par l'eunuque Corwell. Mais il ou elle s'est enfui(e) puis envolé(e) sur un tapis violent. La pilosité de l'oz-trogotte est gênante pour ses ébats ou surtout quand il ou elle met ses bas. Haut si met-il (ou elle, je ne sais pas encore) un point d'honneur à se raser les gambettes.

Finalement, l'oz-trogotte a le sens de la fête, et on peut le dire un tempérament gay. Je ne sais pas si c'est le bonne définition mais au moins, malgré la confusion des genres, les gays aussi auront eu leur heure sur ce blog.

Ostrogothé à 09:15 par Benoi | 6 Olibrius !

En train   [Xian]

 

 (suite en cours)

Alors que s’ébranle le train, notre héros ouvre la fenêtre d’un coup de pic à glace et tirant son chapeau s’exclame :

  

— Je vous enverrai des cartes postales, de la vodka et du caviar ! à bientôt !!

  

— Bonne chance répondit le fils de Oi depuis le quai quatre.

  

Sitôt dépassé Schaerbeek, la campagne défile, Piggy ouvre son ordinateur portable et commence à expédier ses messages. D’abord quelques zwanzes dont elle est coutumière, l’annonce dans un pays surendetté de la création d’un ministère du nucléaire durable, la suppression de quelques centaines d’emploi dans les conserveries Gooduel et puis la charge de cavalerie...

 From Pink Piggy to Ralflepointeur ... from Beauminou to Rousse affolante et d’autres attaques de plein fouet.   

Nul besoin de s'appesantir, multiplier les exemples redonderaient. On comprend sans hésitation aucune que Pink Piggy, homme ou femme incertain manifeste au tapotage de clavier une ardeur singulière mise en avant par le zèle absolu des néophytes. Pink Piggy veut tout savoir des messageries, des webcams, des logiciels qui permettent de gagner plus et de vivre plus longtemps mais surtout, il veut bazarder aux chiottes tous ceux qui derrière leur écran se prennent pour des bons dieux. Il fonce à plein tube, aussi vite que l’express Berlin – Moscou dans lequel il déconne à pleine vanne. Quand il cherche un mot, il sourit à ce pseudo tombé du ciel qui lui ouvre les portes d’une intense vibration. 

Au bout du compartiment, John Doe, militant pour le Che et ses descendants observe et rumine.Une bourge avec un portable, c’est insupportable !  

.../... à suivre 

Ostrogothé à 05:45 par Xian | 1 Olibrius !

25/10/2007

Mon Ostrogoth à moi   [Hollynx]

Missing image

Tout petit, tout mimi...

Méfiez-vous de l’eau qui dort : il n’a fait qu’une bouchée de l’Ostrogoth pour les nuls !

Ostrogothé à 09:50 par Hollynx | 3 Olibrius !

Le départ   [Xian]

 

C’est ainsi que d’irascible tchatteur, je fus pris au sérieux par un groupe de rappeurs de betteraves fourragères qui se demandait en vain comment augmenter son potentiel de communication pour engranger des adcenses en us dollars qui valent moins que l’euro à la banque mais qui au change font meilleure figure quand, décidément on est attiré par les pays de l’est.

 

 

L’anonyme avait été bien informée, et les témoins plus protégés que jamais contre leurs débordements par Clint Boisdeste lui-même, d’ailleurs, les témoins n’ont rien d’autre à dire, jamais que ce que le chef de la police ( ou du parti, ou de la Camora ) leur dit de dire. Le témoin normal des trépassements sauf s’il est ordonnateur de pompes funèbres, ne s’habitue pas à l’événement surgi dans sa vie monotone, il en parlera comme de son affaire, hors, bien sûr ce n’est pas la sienne. Le témoin est ainsi parce qu’il ne s’attend pas du tout à ce qui lui arrive, on n’apprend rien à l’école, c’est connu.

 

 

Le témoin dira donc le plus souvent que tout cela s’est déroulé très vite, que c’est passé au-dessus de lui, que cela frappera peut-être les esprit mais qu’il n’a rien vu, rien senti, pas même un vent de panique... mais il est vrai que lorsque le flingue crache ses valdas, il n’y a rien d’autre à faire que se prendre la tête dans les bras et attendre que cela se passe.

 

 

Donc, le chef du groupe dont question ci-dessus, un australopithèque consensus bilingue invita le héros de cette pantomime à se rendre encore plus sur la toile, prendre des contacts et découvrir si possible le fameux Pédovillov, un suce pet recherché depuis des lustres, se cachant sous des pseudos divers et fantomatiques, même Interpol qui pourtant a des relations thaïlandaises n’y songe même pas, et qui harcèle de pauvres femmes, simples candidates ordinaires à la fameuse séance de psychomotricité d’un certain Jean-Luc Boulevard.

 

 

Foi d’Ostrogoth, mon gars, tu es le découvreur qu’il nous faut pour mettre notre association sur les rails de la célébrité, annonça Sarkostrogo à celle qui, travestie ?, se faisait appeler Ping lady pour les anglophones, plus terre à terre Pink Piggy sur les tchatches à tendances tendres.

 

 

 

— Bon voyage, soyez prudent et tenez-nous au courant déclara l’incitateur au départ.

 

— Allons, Médor, fais tes adieux à tous ces Messieurs, répondis-je en caressant la tête de mon quatre patte favori, un teckel à poil mou capable du pire.

 

.../... à suivre

Ostrogothé à 05:00 par Xian | 1 Olibrius !

24/10/2007

Nous pourrions sans façon, les appeler "ostrogoths"   [Chadou]

Halloween sous-marine ! ! ! 

L'océan a inspiré plus d'une histoire à faire peur à son prochain. On pense entre autres à Jaws, ce (très) grand requin blanc et grand amateur de chair humaine. 

On ne compte plus également toutes ces bibittes aquatiques apparues dans des films de science-fiction de série B. Mais celle-là, on n'y avait pas pensé... Un concours de sculpture de citrouilles sous-marine. 

Les plongeurs devaient réaliser leur exploit à 30 pieds sous l'eau, au large de Key West, en Floride. Ken Smith a remporté le premier prix. 

«C'était loin d'être facile, raconte-t-il. Difficile de sculpter au fond de l'océan une citrouille qui veut flotter.»

On le croit sur parole...

Halloween sous-marine

Quelques participants au concours de sculptures de citrouilles sous-marines au large de Key Largo, en Floride.
Photo Reuters

Ostrogothé à 19:06 par Chadou | 1 Olibrius !

La vraie définition (dixième tentative)   [Benoi]

offstrogoff_p

C'est en fait au moins la onzième définition si je considère l'"os trop gore" de Géronimo, encore tout chaud (l'os trop gore hein).

Bref.

Ostrogoth:

n.m. (du russe "offstrogoff ostrogova ostrogovitch"), "coureur de jupon" (à ne pas confondre avec un "hiru striku giku" qui est un coureur du Japon). Ce ex-coureur un peu cavalier (la photo ci-contre date un peu, il est devenu un peu plus chauve depuis) est, à l'instar d'Haddock, un capitaine au long courrier, et comme les vieux loups de mer repentis, ce cosaque est au paddock depuis les années 70 où il a pris froid à FR3. Vous auriez dû le voir quand il était jeune, il faisait des touches à tous les détours du chemin. les filles essayaient de le rattraper en criant "à toundra, à toundra pas". Mais bon, vous savez comment ça va, qui trop embrase mal éteint, et les meilleures sauces ont une faim (proverbe "Devos et lemmens"? Non, proverbe maison).

Son cheval a la maladie d'Halzeimer et il a du mal à rehennir ce qu'on lui dit, mais je ne vous en veux pas si ça ne vous fait pas rire. Quant à Offstrogoff, il est dyslexique et son cheveu sur la langue ne l'aide pas quand il doit citer son identité à la nurse de la séniorie où il est installé dans un grand fauteuil à radoter une hichtoire de tchar et de tartares.

Si j'en crois la rumeur, il parait qu'il a voulu s'arrêter de courir, de peur de devenir un pâle frenier. Il réside donc à la préretraite de Russie.

(voir bottin)

Ostrogothé à 09:15 par Benoi | 4 Olibrius !

L'enquête ...   [Xian]

 

On a su qu’un drame s’était déroulé, ce que l’on appela plus tard l’affaire Nihoul.

  

Quatre heures plus tard, le quartier était bouclé par la nouvelle police fédéralo-communale et, interviewé par RTL, le commissaire Jos fut péremptoire :

 — Bien entendu, le suspect s’est échappé mais nous avons fait appel à la brigade spécialisée anti-tueurs du Brabant Wallon et un portrait robot a pu être établi.

— Comment avez-vous pu faire aussi vite, demanda Catherine Trahy.

— Eh bien, un de nos hommes fréquente assidûment le quartier, il vadrouille entre la rue de Stassart et la pâtisserie, il y aurait eu un témoin anonyme, lequel a permis au substitut de Jemappes de pouvoir affirmer :

— C’est un pet de nonne, c’est donc un attentat islamiste, cela relève de la brigade anti-terroriste, toute la lumière sera faite, une commission parlementaire se réunira.

— On murmure dit, l’interrogeuse télévisuelle, que le forfait aurait été perpétré par un membre d’une secte nouvellement installée, on parle d’Austo-Hongrois, pensez-vous que ce soit la filière des Estonniens ? .../... (à suivre) 

Ostrogothé à 06:06 par Xian | 2 Olibrius !

23/10/2007

DJ Ostrogoth   [Ostrogoth]

VOID
C’est lui !

C’est Ostrogoth, DJ de Montréal (aucun doute sur ses origines ostrogothiques).

Si vous êtes libre ce samedi 27 et que, par le plus grand des hasards, vous vous trouvez à Montréal, Québec (Canada), pourquoi ne pas vous rendre à sa soirée Halloween


VOID

Ostrogothé à 16:00 par Ostrogoth | 3 Olibrius !

L'Ostrogoth pour les nuls   [Geronimo]

Benoi l’a supposé, Benoi a raison ! (Veni, Vidi, Vici !)

Je dispose de la version du Marabout flash : « J’élève mon Ostrogoth chez moi ».

Pour la petite histoire, c’est plutôt ma Femme qui a souhaité acquérir cet ouvrage.

Ne sachant ni comment m’épiler, vu la toison importante logée au creux de ma main, ni que faire d’une truffe dégoulinante salissant sans cesse ses tapis d’Orient.

Bref, il va sans dire que cet ouvrage lui fut des plus précieux !

Mais elle en possède un autre, tout aussi précieux, « l’Ostrogoht pour les nuls »

 

Noname

 

Je ne peux que le conseiller à Hollynx pour mieux dompté son nouveau petit Ostrogoht.

Et,…….Vive la GOTH ATTITUDE , le Gotha n’est pas prêt de s’en remettre !

Ostrogothé à 13:27 par Geronimo | 2 Olibrius !

Pink piggy   [Xian]

 Soyons prudent, faut toujours faire le contraire de ce que l’on croit que vous alliez faire :Clair ! Ressemblances, beuh non ! Coïncidences, oui, simples incidences.  En ce temps-là, Laurent ne connaissait pas encore Mathilde, Bruxelles avait encore des allures provinciales et déjà le censeur s’éveillait : Suite a une protestation de certains protagonistes, la description de cette partie de soirée a été retirée du Blog ce 24 aout 03. Merci de votre compréhension. C’était insupportable, j’ai flingué le webmestre, je suis allé m’inscrire dans un forum, les ukasemen des foras m’ont banni, je déteste le monde obscur des sans-gloire qui se cachent derrière des pseudonymes qui ne sont que trappes à mouches et tapettes à souris.Il y a même un glorieux qui s’appelait Gardeur, les vachettes il en connaissait un bout, ce concierge plutôt gaffe et puis une autre, très calme entre deux hystérovéro-colère se targuant de Shakespeare et de la Nostra. Masques de Vieilleries ! 

Un petit nom c’est charmant, Ginette qui devient Netteke, qui boit son pot au François Villon, c’est une dame respectable, un louffiat qui s’occulte derrière King l’Eburon, c’est suspect.

Les suspects, mon pote Colombo qui est de la vieille école m’avait dit : faut les chambrer, mais voilà, crise du logement ! J’ai rencontré Paul Kirsey, un architecte bronsonien qui m’a laissé entendre que c’était pas la peine de mettre des gants.

Le type ouvre son clapet, tu vois la puce Intel qui remplace sa luette, tu fais boum avec ton P38, tu as évacué le stress et les soucis, tu peux commencer à écrire à ton aise chez les Ostrogoths. Un type ou une gonze qui se dit vaguement webbiste en chef, c’est pas un honnête. Moi, les pas honnêtes, j’insupporte.  Alors, j’ai décidé de les repérer ! J’m’suis appelé amoureusement Diane de Poitiers ou encore Jo le Corse, quand cela n’a pas été Regarkitue ou Brade le Pitt et j’ai ramé du côté de Meetic park et d’avenue des qui en savent plus que les autres qui se créent des locaux bien à eux pour déblatérer dégoiser dégueuler sur le bon peuple qui ne demande qu’à passer par les blogs-notes pour s’amuser.    From « Pink piggy » to « Large cock » : T’es sûrement un gros vicieux toi ..........que je tape sur le MSN et le voilà qu’il bande déjà dans sa tête, Large cock, c’est le webchef du cercle des initiés de la grande butte. On peut s’y exprimer sauf que tu dois dire que le chef est le plus beau et que tu approuves ce qu’il dit. Vingt-cinq messages plus loin, il avoue habiter Bourg la Reine qu’est du côté de La Hulpe et le lendemain on a rendez-vous chez Nihoul, devant le comptoir des chocolateries à seize heures tapantes.  Foutre de grognasse, pas plus de mestre dans la salle que de vieux para-commando, je la sens tout de suite à l’odeur, Large cock est une gouine qui limace devant une vendeuse en blouse rose et bleue un peu décolletée. Sacrebleu, cette vieille peau est mon homme ! Moi, pas mesquin pour deux ronds, j’m dis que je vais faire sensation dans l’espace-temps.  — Mademoiselle, dis-je à une employée du pâtissier que je reconnais comme une ancienne de chez Wittamer... — Mademoiselle ?  — Monsieur. — Une religieuse au café s'il vous plaît, annoncé-je toutes canines dehors et carnassière en direction de Large cock qui reste bouche bée en entendant le password. Faut dire que sans password et option de bannissement, les conductrices et conducteurs de webbrols ne pourraient exister.  La vendeuse emballe prestement le gâteau, encaisse les deux euros et soixante-dix centimes et me tend la friandise sous cellophane.  Ici tout va se passer encore plus vite que quand j’ai dessoudé Mister K avenue Chazal.

Habile de la dextre je manipule pour ne pas dévaster la garniture de crème au beurre, comme le fameux cow-boy qui tire plus vite que son ombre, je saisis de la main gauche mon Sherlock et Watson 53 mm, redoutable. J’applique le canon tout contre le front de Large cock, dont les journaux du soir qui savent tout diront qu’elle s’appelle Madeleine Robinson, employée des postes à la gare du Midi, mariée mais séparée et, sans trembler, je passe mon doigt sous le pontet, je souris, je fléchis les phalanges, One shot. Rideau. Large cock cesse illico toute activité sur toile.

Ça gicle jusque dans la vitrine, je pense en aparté que les proprios de la boutique vont avoir des pépins avec l’inspection sanitaire qui, comme on le sait, est fort active en pâtisseries, charcuteries et friteries. J’ai pourtant fait attention de ne pas trop encrasser, seuls quelques Paris-Brest et une série de chaussons aux pommes sont maculés de groseille.  Je salue les deux vendeuses qui écarquillent les yeux et serrent les fesses et je sors en dégustant la religieuse au milieu de l'hébétude s’installant.  .../... à suivre  

Ostrogothé à 05:15 par Xian | 4 Olibrius !

22/10/2007

En direct de mon grenier...   [Benoi]

Marabout_flash

Ceci n'est pas une définition mais une des pièces de collection rassemblées dans le but d'éclairer notre lanterne. Je pense que Géronimo doit lui aussi avoir ce Marabout Flash dans sa collection. On y trouve des tas de conseils pratiques, dont l'épilation des cuisses d'Ostrogoth, comment voir si la truffe de l'ostrogoth est bien humide (si ce n'st pas le cas c'est qu'il a soif), comment remplacer les piles (ah non ça c'est l'os trop gode), etc.

Ce petit livre trouvera sa place dans toutes les bonnes bibliothèques.

Mais ce n'est pas dans ce livre-là que j'ai trouvé la prochaine définition.

Ostrogothé à 22:58 par Benoi | 3 Olibrius !

21/10/2007

Pieds d'Ostrogoth   [Hollynx]


Missing image

Les Ostrogoths ont-ils les pieds plats ?

Ostrogothé à 08:00 par Hollynx | 12 Olibrius !

20/10/2007

La vraie définition (neuvième tentative)   [Benoi]

ose-trop-goth_p


Ostrogoth:

n.m.: gadget publicitaire sans slip sous son kilt, qui remplace l'os trop gode dans les publicités sur grand écran.

(os trop gode: voir plus bas).

L'ose trop goth a pour principe de ne pas en avoir, et d'oser sans doser du moment que ça en jette. Pour ce faire il a une tête de bois et on voit bien dans son regard qu'il a un grain, d'ailleurs c'est du malt. Ses cris de guerre publicitaires sont "No ruuuules great sucker"
"sucker" [sekeû] (pop.) = "pigeon" - (péj.)

et aussi "No Marrrrtini no parrrty" qu'il crie quand il commence à être parti. Bref plus il boit (il boit pour l'attitude, bien sûr) plus il a sa tête de bois, qui ne vaut pas un clou.

L'ose trop goth que vous voyez ici s'appelle "Ose trop scotch Mac Chandising" ou un truc du genre.

Ostrogothé à 14:46 par Benoi | 1 Olibrius !

19/10/2007

Dépêche de dernière minute !   [Geronimo]

Désolé Benoi, mais il faudra peut être une neuvième définition.

Un scoop de dernière minute semble confirmer que Rodwell n’ait plus le monopole de l’os trop god.

De source sure, ce dernier semblerait supplanté par un nouveau modèle bien plus efficace l’os trop gore.

 

criseclimatiquu12o

 

Approuvé à l’unanimité par les soeurs Nobel, cet os semble bien mettre l’accent définitif sur l’importance du réchauffement dans la notion de fidélité des ménages Ostrogothiques.

Souhaitons donc longue vie à ce nouvel os.

Ostrogothé à 10:00 par Geronimo | 2 Olibrius !

La vraie définition (huitième tentative)   [Benoi]

os-trop-gode_p


Maintenant que dans son langage fleuri, Géronimo aborde enfin le vif du sujet, il est temps de dévoiler la huitième définition:



Ostrogoth:

n.m.: Boute-en-train des cavernes qui a paraît-il empêché l'extinction de l'espèce humaine à l'âge du feu, et ce malgré les grandes glaciations.

"L'os trop gode", de son vrai nom, est un objet ni contondant ni contondu qui ne s'achète pas au "Moulin rose". Il se taillait avec un biface et se façonnait au polissoir pendant de longues heures, à la maison et sans façon. Il serait même l'ancêtre du gsm, qu'on a parfois du mal à débrancher. La vénus de Willendorf elle-même avouait dans ses mémoires (dans son blog de pierre) avoir un tantinet usé de l'os trop gode. Même Lucy s'en était fait tailler un dans une défense de mamoumouth.

L'os trop gode a entretenu la flamme au foyer pendant les longues heures de chasse, et il trônait sans vergogne dans la salle de bains à côté du verre Adam. On lui doit peut-être la pérennité de l'espèce humaine, quoiqu'on peut se demander si c'est une bonne chose pour la planète.

En tout cas, c'est enfin une définition qui rend sa place sur ce blog à la gent féminine.

Ostrogothé à 01:09 par Benoi | 4 Olibrius !

18/10/2007

L'ostroghot Docteur es Botanicus   [Geronimo]

J’avoue tout d’abord être un lecteur assidu du petit « Benoi illustré » qui petit à petit précise la définition de cet étrange individu qu’est l’Ostrogoht.

 

Et comme j’aimerais apporter ma petite pierre à l’édifice et enfin découvrir qui je suis vraiment, je vais vous parler de la « Nature » de l’Ostrogoth.

 

L’Ostrogoth, ou Ostrogothus erectus est un jardinier hors pair, il connaît la flore mieux que personne et en utilise les vertus au mieux de sa vie quotidienne.

 

1147887334

Source de l’image

 

Ostrogothus aime les milieux humides, on le trouve généralement partout ou l’alcool coule à flot.

C’est un Hêtre plein de Charme qui n’hésite pas une minute à prendre racine à proximité des fut de Chêne, car on y trouve l’Epinard dont il raffole.

Un Peuplier par sa dure journée de Bouleau, même s’il n’a plus de blé, Ostrogothus trouvera toujours un peu d’Oseille pour humidifier sa Pomme d’Adam.

Si par hasard vous rencontrez un Ostrogothus au Coing d’un bar, évitez de lui balancer vos Salades en pleine Poire, car si votre fraise ne lui revient pas, il s’empressera de vous filer une Châtaigne.

Par contre, si vous vous mettez à lui lancer des Fleurs, vous vous apercevrez très vite qu’Ostrogothus est un Hêtre très Cultivé.

Point Narcisse pour un Radis, notre Ostrogothus vous emmènera alors, sans vergogne, dans une discussion au ras des pâquerettes, n’hésitant pas à Noyer le poisson dans un Soucis de vulgarisation.

Il vous racontera peut être son escapade Arum ou une Fille de l’air était parvenue à lui conter fleurette, lui ayant concocté son plat préféré, l’Erable de lièvre.

Il vous expliquera peut être comment, au cours d’une nuit mouvementée, elle avait su faire de son gland une verge d’or, mais que, par manque de piment, Cyprès du but, il n’avait pu conclure.

Bref, au final, tous ce dont il se souvient, c’est d’avoir roulé une pelle, pris un râteau en pleine poire, et être tombé comme une masse au creux du Lys.

Ce n’est que le lendemain, la Pensée Renouée, le Thym Citron, se souvenant vaguement que cette fille était Rhus, se prénommait Violette, ou peut être Véronique, qu’il put tranquillement oublier son Mouron de la nuit passée.

Séneçon finalement là que des histoires de jardinage que raconterait notre Ostrogothus erectus à tout trolle qui partagerait sa table sans que la Moutarde ne lui monte au nez, et en dehors de toute Zizanie.

 

PS : Tous ceux qui verraient dans ce récit autre chose que l’étalement des connaissances scientifiques en matière de botanique de l’Ostrogoth, sont priés de se rendre au bistrot d’en face.

Le Bar de de la truite semble en effet l’endroit idéal pour tout Antégoth désireux d’y perfectionner sa connaissance en pisciculture.

Homard, le tenancier, vous introduira volontiers dans ce panier de crabe en vous présentant au Maquereau de service, qui sans hésitation vous tendra la Perche pour vous faire déguster son meilleur plat de Moules provençales.

Pour une première visite, amenez y votre bonne bouillabaisse, vous n’en serez que mieux accueilli.

Par contre, si votre anguille est au vert, évitez le lieu, votre raie risquerait d’en prendre un bon coup.

Vous l’aurez compris, le bar des Antégoths, un vrai monde de Requins ! Carpe Diem !

Ostrogothé à 14:20 par Geronimo | 3 Olibrius !

17/10/2007

Ostrogoth chevelu   [Hollynx]

Missing imagePas envie de couper les cheveux en quatre ni d'écrire une histoire tirée par les cheveux. Cependant, au risque de tomber comme un cheveu dans la soupe ou de vous les faire dresser sur la tête, je me lance.
Difficile. Tout aussi difficile que la déclaration d'amour que tente de me faire, depuis des mois, mon voisin de palier. Vous savez, celui qui a un cheveu sur la langue. Le pauvre !
L'autre jour, je le suivais cheveux au vent et je me suis aperçue qu'il n'avait plus un cheveu sur la tête. Un chauve. Mon voisin de palier est chauve ! Chauve avec un cheveu sur la langue.

Allez savoir pourquoi, c'est en lui emboîtant le pas que m'est venue cette idée. Elle m'est venue d'un coup, sans même chercher, comme lorsque vous recevez un cheveu dans l'oeil. A la différence près que j'ai couché cette idée sur papier. Vous ne couchez jamais de cheveu sur une feuille. Quoique, j'ai chez moi une collection de mèches de cheveux : des blonds, des bruns, des roux, des longs, des courts, des bouclés, jusqu'aux gris de ma grand-mère, récoltés furtivement avant sa mise en terre. Vestiges du passé, ils sont le trésor d'un présent dépassé et d'un futur pas encore né.

Eh bien, le voilà écrit mon texte ! N'y voyez que des cheveux. Des mots et des cheveux, deux éléments capables de résister au temps. Il y en a de nombreux autres, je sais, mais je les garde pour d'autres textes...

Ostrogothé à 21:54 par Hollynx | 4 Olibrius !

Un Ostrogoth sur la Toison d'Or   [Ostrogoth]




Et voici Tintin (Jean-Pierre Talbot) aux prises avec Yéfime (Michel Thomas), que le capitaine Haddock (l’excellent Georges Wilson) n’hésite pas à traiter d’ Ostrogoth dans le premier film mettant le jeune reporter en scène avec de vrais acteurs : Tintin et le Mystère de la Toison d’Or.

Si on peut être agacé par le jeu peu convaincant de Talbot, les bagarres ridicules ou les pitreries des Dupondt, on reste néanmoins plutôt séduit par cette adaptation plus que correcte (le film date de 1961), valorisée notamment par un scénario assez hergéen (de Barret et Forlani) et de magnifiques décors.

On attend, bien entendu, la concrétisation des projets de Spielberg, qui devraient « voir » (en fait, on ne verrait que l’effigie du visage de Tintin) un acteur à la recherche du Trésor de Rackham le Rouge

Ostrogothé à 10:04 par Ostrogoth | 2 Olibrius !

La vraie définition (septième tentative)   [Benoi]

istrigoth_p


À tous ceux qui croient que je veux alimenter cette rubrique "La vraie définition" tout seul, détrompez-vous: Je n'ai pas le monopole de la recherche fondamentale sur ce blog, votre contribution est la bienvenue. D'autant que, comme vous l'avez remarqué, je n'ai pas encore trouvé LA définition qui soit de nature à m'apaiser totalement.



Ostrogoth:

n.m.: (péj.) macho des Balkans. Les ostrogoths se rassemblent en toutes saisons pour pratiquer des sports qui n'attirent apparemment pas leurs femmes.

Même sur les blogs ("ostroblogs"), les femmes font peu d'apparitions, sans doute à cause du pourcentage de moustaches qui piquent.

l'Istrigoth est un Syldave de l'Ouest (La péninsule de l'Istrie, en Croatie, est contiguë à l'Italie, à une heure d'Ottokar) au langage rocailleux. Ses bordées d'injures sont lourdes, graveleuses et heureusement intraduisibles, ce qui fait qu'après un chapelet de gros mots la piste de pétanque est jonchée d'obstacles. Heureusement Milou est là pour rapporter le cochonnet, contrairement à Idéfix qui, lui, rapporte le sanglier.

Ostrogothé à 08:29 par Benoi | 1 Olibrius !

16/10/2007

rock and roll tintin   [Goldo]

harley8064pt

comme tout le monde le sait, Tintin vit sur une île (avec d'autres) et fait de la musique ...

Ostrogothé à 19:56 par Goldo | 7 Olibrius !

La vraie définition (sixième tentative)   [Benoi]

austrogrotte_p

Si Tintin est humain alors que dire de ce quadrupède?


Ostrogoth "n.m." se dit d'un genre ou d'une espèce en voie d'apparition comme le loup de mer (le loup est en voie de disparition mais le loup de mer, pas, d'ailleurs on dit "loup y'es-t-y?") ou comme le Yéti (et d'ailleurs on dit "yé suis là").

La confusion vient du fait que c'est de coutume le loup de mer qui s'essuie et le Yéti qui y est-il.

Le Yéti a entre 7 et 77 ans et toutes ses dents pour toujours. Le Yéti vit dans une austrogrotte dont le loyer hausse trop, crotte. D'ailleurs il ne sait plus où donner de ses 4 mains pour brûler la chandelle par les deux bouts jusqu'au lendemain dans ce pays occupé.

Le Yéti n'est pas toujours en Tibernation dans son tepee là-bas au Tibet, il arrive qu'il se souvienne, comme de Tien Al Men, avec mélancolie de la période où Tintin était tellement humain et militant et qu'il se révoltait contre l'impossibilité d'espérer.
Mais il paraît que même Tintin tchange.

Ostrogothé à 09:32 par Benoi | 4 Olibrius !

15/10/2007

Tintin est humain   [Xian]

Tintin n’est pas humain,  disait sur ce même blog un ami austral.

Je peux, je veux m'insurger contre cela. Tintin est sur mon bureau, je l'ai pincé, il a fait couiÏÏ, même le chien est venu voir et l'a emporté pour le consoler.

Tintin est humain. Je dirais même plus Tintin est Belge, à preuve, il rigole de nous.

Ostrogothé à 14:44 par Xian | 1 Olibrius !

La vraie définition (cinquième tentative)   [Benoi]

austrogoth_p


Ostrogoth: (n.m.): barbarbare austral, injustement appelé "austrogoth" car il se rencontre non pas dans les mers australes mais boréales. Même s'il vit dans l'océan glacial, c'est un chaleureux mammifère marrant. Pas dangereux pour un saoûl, ce pinnipède ne mord pas même quand il a bu.



C'est un fin communicateur qui, quand il ne fait pas des ronds dans l'eau, fait des ronds dans l'onde; Nous ne parlons pas ici de phylactères mais de morse puisque "o" se dit "barre-barre-barre" en morse.

voir ici plus bas la démonstration:





a
allo
._

b
bonaparte
_...


c
coca cola
_._.


d
docile
_..


e
eh!
.


f
farandole
.._.


g
gondole
_ _.


h
hilarité
....


i
ici
..


j
Jablonovo
._ _ _


k
kohinor
_._


l
limonade
._..


m
moto
_ _


n
Noël
_.


o
OSTROGOTH
_ _ _(etc) (et, donc, cqfd: les ronds dans l'onde sont une affaire de bar-bare, si vous m'avez suivi)...

Ostrogothé à 12:51 par Benoi | 6 Olibrius !

14/10/2007

Il arrête son blog à cause de ses commentateurs   [Chadou]

Le blogeur suédois le plus populaire arrête son blog à cause de ses commentateurs ! (Le Monde)

 

 Le Monde racontait mercredi soir comment le blogeur le plus lu de Suède avait mis fin à son blog en raison de la "méchanceté" de ses commentateurs et de sa propre "froideur".

 "Il y a une soif de méchancetés sur le Net. Chaque fois que j'en écris une sur une personne connue, on peut sentir aussitôt la soif de sang parmi les commentateurs. Ils rient crûment, écrivent qu'ils en veulent plus, plus, plus, et proposent d'autres noms contre qui je devrais être méchant" explique Alex Schulman, qui se remet également en cause : "Je m'étonne de ma propre dureté et froideur."

 Le quotidien ajoute que l'arrêt du blog arrange bien le taboïd qui l'hébergeait : "Ces derniers jours, le blog avait pris une autre tournure après que Schulman s'en était pris à ses propres collègues. Le rédacteur en chef d'Aftonbladet a expliqué que le blog devenait difficilement défendable et contrôlable sur le plan éditorial. (...) A l'annonce du sabordage, la médiatrice de la presse, Yrsa Stenius, a exprimé son soulagement car elle estimait que le blog commençait à déraper sérieusement." 

A lire dans Le Monde.

le-monde

Ostrogothé à 15:49 par Chadou | 1 Olibrius !

La danse du totem   [Hollynx]


Missing image

Passe par Liège, les Ostrogoths font la Foire !

Ostrogothé à 01:47 par Hollynx | 2 Olibrius !

12/10/2007

Haddock, Ostrogoth Gay luron ?   [Geronimo]

Saperlipopette ! Que penserait donc la fondation Hergé, de notre valeureux reporter tombé finalement sous les charmes de notre cher gai capitaine Haddock ?

Ce cher vieux bachi bouzouk ayant finalement troqué sont éternel costume de marin d’eau douce pour un ensemble tout cuir tout droit sorti de chez « Queers »

Hein ? Wadesmadana ? Zeidaniki !

 

crocgai

 

Source de l'image: Ici

Ostrogothé à 20:09 par Geronimo | 1 Olibrius !