20/11/2007

... la frite ...

frite5642

Ostrogothé à 14:20 par Goldo | 1 Olibrius !

15/11/2007

On dit que...

Letermix




On dit que...
Que les Ostrogoths et les Oostergoud sont des gens tranquilles, qu'Yser de rien, ils vivent retranchés dans leur trémie.

On dit aussi que les gnons ne font pas la force. Que le grand fossé "serait" encore un de ces travaux inutiles. Ont dit que les Ostrogoths craignent qu'avec cette brèche il ne faille un réchauffement climatique, beaucoup de colle et en tout cas PAS un pont letermique ou un arrondissement happart. On dit tant de choses. Mais ce ne sont peut-être que des rumeurs.

Ostrogothé à 08:15 par Benoi | 4 Olibrius !

13/11/2007

La vraie définition (douzième tentative)

Dans le grenier, juste à côté des Marabout Flash, gisent les vieux livres de jeunesse dont un bon vieux "Musti" sponsorisé par "Nuon".
J'y ai retrouvé une piste d'ostrogoth. Mais le livre est un peu décoloré, est-ce que j'ai bien lu?

hazetragâte_p



Hasetropgâte:

(n.f.)petit lapinou de notre enfance, aujourd'hui désabusé et parfois décoloré, comme dans cette histoire...

"Musti se demandait jusqu'où les crues allaient emporter toutes ses affaires, ses économies, et il en avait ras la calotte glaciaire de ces inondations. Son pelage avait déteint, comme les opinions de ces concitoyens. Le petit royaume d'Euroland coulait lui aussi, malgré que les cigales aient palabré tout l'été.

Il alla crier famine chez l'hase-trop-gâte sa voisine. Elle avait encore le gaz à tous les étages, ça ne sentait pas la rose, mais surtout elle avait peur de perdre une case comme Taz quand elle écoutait les infos, surtout Bruzel-haze-vilvoze qu'elle trouvait naze. Elle essayait de se mettre au courant mais elle n'était pas en phase, elle était trop alternative à la base.

L'Hase chauffait sur son gaz une bouillabaisse dont elle offrit une tasse. l'hiver arrivait, Musti estimait que ça n'allait pas se passer sans mal avec les sans-terriers, les sans-papiers et les sans-essence qui croissaient en silence. Même le pain coûtait un pont, bonjour l'ambulance.

L'haze-trop-gâte non plus ne voulait plus être le dindon de la farce. Elle aurait voulu achever BHV (qui selon Bernard Henry-Vély veut dire en fait "béniouioui-hystéri-veci"). L'hase-tro-gatte avait hâte qu'on gaze à toutes pattes vers les vrais problèmes qui nous guettent, nous, nos dettes, la disette, la planète.

Mais son appel à révolution fut vite étouffé par le grelot du Père Noël. Zut, la glu de Noël arrivait déjà. Musti et la hase s'enfermèrent dans la cuisine, car ils avaient l'air de has-been. "

Hier 12 novembre j'ai déjà croisé le premier camion de sapins de Noël sur l'autoroute.

Ostrogothé à 13:27 par Benoi | 0 Olibrius !

12/11/2007

Le Zorgstrogoth (7 et fin ?)

VOID

Grâce à ses champignons, le comte a déjoué les plans de Zorglub :
le machiavélique illuminé s'est lui-même transformé en « Zorgstrogoth » infantile !

Mais sont-ce là les derniers rebondissements de cette inquiétante aventure ???

Ostrogothé à 08:15 par Champignac | 1 Olibrius !

Dico

VOID

Ostrogothé à 05:43 par Hollynx | 0 Olibrius !

10/11/2007

Le Zorgstrogoth (6)

VOID

Cette fois, Zorglub semble bien proche du but :
mais pourquoi Champignac affiche-t-il cet air narquois ?

Vous le saurez prochainement dans le DERNIER épisode de cette série ...

Ostrogothé à 07:16 par Champignac | 0 Olibrius !

08/11/2007

Simenon et l'Ostrogoth

Missing image

Le saviez-vous ?

En 1931, Simenon embaque sur l’ Ostrogoth, bateau-mouche à Paris.
Quand il met pied à terre, il a écrit un nouveau Maigret : Au Rendez-Vous des Terre-Neuvas.

Ostrogothé à 08:44 par Hollynx | 3 Olibrius !

Meeting

Plus loin, un rassemblement, c’est un orateur grimpé sur un tabouret, il exhorte les passants à voter prochainement pour le parti qui apporte tant de bien, surtout aux handicapés et aux fonctionnaires, n’hésitez pas dit-il, l’orange violette apportera la fin de tous vos soucis et vous donnera les moyens de sauver la planète.

  —Vous ne voulez pas que la planète meure, n’est-ce pas ?  

Et voilà l’orateur acclamé par tous les chalands qui précisément se demandaient quoi faire cet après-midi.

  

— Alors, on espionne, demande un grand barbu à un jeune gamin qui glandait-là...

 Le sang de Piggy ne fait qu’un tour, c’est la phrase de reconnaissance, le crapuleux de l’usine, c’est le barbu.   Un geste, les crocs de Médor dans le mollet, le gamin n’a rien vu, l’homme se secoue, il ne regarde que le chien, il ne sent pas le quarante-cinq qui le touche à la tempe, un coup de soufflant, la cervelle traverse le trottoir vole vers le parbrise d’une Zyl qui passait par hasard et allait dans les faubourgs.  Personne n’a rien vu, le meeting politique se poursuit comme si de rien n’était, le corps de Jolie Lolo ressemble à tous les vodkés qu’on découvre dans les caniveau de cette belle ville moderne.   Pink se dit qu’il faut se mettre en quête d’un hôtel.Il faut parfois savoir se reposer, même dans les grandes missions.  

Ostrogothé à 06:15 par Xian | 0 Olibrius !

07/11/2007

On aura tout vu....Les chiens manifestent !

Vous ne pouvez plus manifester ?

Envoyez un chien à votre place.

A Rangoon, la junte birmane a un nouvel ennemi : des quadrupèdes affublés de portraits de généraux au pouvoir, dont Than Shwe, n° 1 du régime.

L'affront est de taille : en Birmanie, associer quiconque à un chien est une grave insulte, rapporte The Irrawaddy.

Pourchassés par la police, ces nouveaux protestataires s'en tirent plutôt bien. « Apparemment, ils ont le chic pour échapper aux arrestations », se réjouit un habitant !

Dogs

Ostrogothé à 19:51 par Chadou | 1 Olibrius !

On dit que...

On dit que les zorgstrogoths n'ont que les os sous leur cotte. Leur cotte qu'ôte Claude Yak à Champignac. Ou alors c'est Kojak. Comme des Hurukaïs montés sur le colbac de leur mummak ils transforment le gazon en cloaque quand ils caracolent sur les cartes postales qui valent pas un balle ou une caricole.

Mais vous savez ce qu'on dit. Que ce ne sont que des rumeurs.





Champignac-p

Ostrogothé à 14:30 par Benoi | 4 Olibrius !

All the posts