08/11/2007

Meeting

Plus loin, un rassemblement, c’est un orateur grimpé sur un tabouret, il exhorte les passants à voter prochainement pour le parti qui apporte tant de bien, surtout aux handicapés et aux fonctionnaires, n’hésitez pas dit-il, l’orange violette apportera la fin de tous vos soucis et vous donnera les moyens de sauver la planète.

  —Vous ne voulez pas que la planète meure, n’est-ce pas ?  

Et voilà l’orateur acclamé par tous les chalands qui précisément se demandaient quoi faire cet après-midi.

  

— Alors, on espionne, demande un grand barbu à un jeune gamin qui glandait-là...

 Le sang de Piggy ne fait qu’un tour, c’est la phrase de reconnaissance, le crapuleux de l’usine, c’est le barbu.   Un geste, les crocs de Médor dans le mollet, le gamin n’a rien vu, l’homme se secoue, il ne regarde que le chien, il ne sent pas le quarante-cinq qui le touche à la tempe, un coup de soufflant, la cervelle traverse le trottoir vole vers le parbrise d’une Zyl qui passait par hasard et allait dans les faubourgs.  Personne n’a rien vu, le meeting politique se poursuit comme si de rien n’était, le corps de Jolie Lolo ressemble à tous les vodkés qu’on découvre dans les caniveau de cette belle ville moderne.   Pink se dit qu’il faut se mettre en quête d’un hôtel.Il faut parfois savoir se reposer, même dans les grandes missions.  

Ostrogothé à 06:15 par Xian | 0 Olibrius !

Les commentaires sont fermés.