26/10/2007

En train

 

 (suite en cours)

Alors que s’ébranle le train, notre héros ouvre la fenêtre d’un coup de pic à glace et tirant son chapeau s’exclame :

  

— Je vous enverrai des cartes postales, de la vodka et du caviar ! à bientôt !!

  

— Bonne chance répondit le fils de Oi depuis le quai quatre.

  

Sitôt dépassé Schaerbeek, la campagne défile, Piggy ouvre son ordinateur portable et commence à expédier ses messages. D’abord quelques zwanzes dont elle est coutumière, l’annonce dans un pays surendetté de la création d’un ministère du nucléaire durable, la suppression de quelques centaines d’emploi dans les conserveries Gooduel et puis la charge de cavalerie...

 From Pink Piggy to Ralflepointeur ... from Beauminou to Rousse affolante et d’autres attaques de plein fouet.   

Nul besoin de s'appesantir, multiplier les exemples redonderaient. On comprend sans hésitation aucune que Pink Piggy, homme ou femme incertain manifeste au tapotage de clavier une ardeur singulière mise en avant par le zèle absolu des néophytes. Pink Piggy veut tout savoir des messageries, des webcams, des logiciels qui permettent de gagner plus et de vivre plus longtemps mais surtout, il veut bazarder aux chiottes tous ceux qui derrière leur écran se prennent pour des bons dieux. Il fonce à plein tube, aussi vite que l’express Berlin – Moscou dans lequel il déconne à pleine vanne. Quand il cherche un mot, il sourit à ce pseudo tombé du ciel qui lui ouvre les portes d’une intense vibration. 

Au bout du compartiment, John Doe, militant pour le Che et ses descendants observe et rumine.Une bourge avec un portable, c’est insupportable !  

.../... à suivre 

Ostrogothé à 05:45 par Xian | 1 Olibrius !

Commentaires

Que vas faire Pink Piggy? Car aux dernières nouvelles, l'OstroPâpe Benoi serait AUSSI à bord de ce train????????
Sortez couvert, car il se prépare une sévère Ostromarmelade!

Écrit par : Detective Geronimo | 30/10/2007

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.