19/10/2007

Dépêche de dernière minute !

Désolé Benoi, mais il faudra peut être une neuvième définition.

Un scoop de dernière minute semble confirmer que Rodwell n’ait plus le monopole de l’os trop god.

De source sure, ce dernier semblerait supplanté par un nouveau modèle bien plus efficace l’os trop gore.

 

criseclimatiquu12o

 

Approuvé à l’unanimité par les soeurs Nobel, cet os semble bien mettre l’accent définitif sur l’importance du réchauffement dans la notion de fidélité des ménages Ostrogothiques.

Souhaitons donc longue vie à ce nouvel os.

Ostrogothé à 10:00 par Geronimo | 2 Olibrius !

Commentaires

L'os trop gore Geronimo, en fin limier, a mis le doigt sur le danger. Et nous permet de dissocier les deux modèles: l'os trop gore chauffe plus fort (réchauffement climatique) Et c'est la faute aux énergies fossiles!
Et l'os trop goth chauffe localement: c'est le réchauffement kili-kili-matique!

Écrit par : Benoi | 19/10/2007

Répondre à ce commentaire

Ahhhh les énergies fossiles! Outre leur côté lubrifiant, je me pose quand même certaines autres questions.

Y a t'il un os trop gore dans l'avion?

Y a t'il un Ostrogoth pour sauver la Reine?
Car il est certain que:
"Os tro God save the Queen"
Mmmhmm, ce qui expliquerait d'ailleurs la longévité du couple royal.
Il est vrai qu'ils ont de grandes cheminées à Buckingham!

Tout s'éclaircit, mais,....., faudra quand même que j'en parle à ma Femme.

Écrit par : Détective Geronimo | 19/10/2007

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.